aquaculture et assurance,  - hatchery intensive development, hatchery and fish farming development, the new hatchery technologies, the recent fish farming studies, hatcheries material and technologies, intensive fish farming development, fish farming  studies technologies and  material, fish farming feasibility, fish farm conception technologies material, shell farmingaquaculture et assurance,  - hatchery intensive development, hatchery and fish farming development, the new hatchery technologies, the recent fish farming studies, hatcheries material and technologies, intensive fish farming development, fish farming  studies technologies and  material, fish farming feasibility, fish farm conception technologies material, shell farmingaquaculture et assurance,  - hatchery intensive development, hatchery and fish farming development, the new hatchery technologies, the recent fish farming studies, hatcheries material and technologies, intensive fish farming development, fish farming  studies technologies and  material, fish farming feasibility, fish farm conception technologies material, shell farming
Aquaculture
° Home
° News
° Aquaculture Engineering
° References
° Where to find us ?
° Contact
° Jobs, placements

Marine farms, hatcheries
° Marine farms
° Marine hatcheries

Shellfish purification
° Shellfish purification units
° Stations capacities

Packaging
° Packaging units

Public aquariums
° Public and private aquarium
° Museography

Quality and Agreement Approach
° Sanitary accreditation
° Control and certification

Environmental Impact study
° Reglementation and Environmental Impact Studies
° Environmental Impact Study

Technical guidance
° Aeration
° Feeding
° Packaging
° Electricity and energy
° Rearing Enclosures Tanks and cages
° Filtration
° Measures and analysis
° Navigation
° Pumping
° Products and Treatments
° Sterilization/Sterilisation
° Heating and Cooling
° Transformation
° Sorting and counting
° Farming Technologies
° Services
° Training
° French Aquaculture Institute
° Directory

Aquaculture et assurance

L'assurance, une nécessité qui tend à devenir une obligation, tant l'importance des capitaux investis nécessite l'intervention d'institutions financières bancaires qui ne manquent pas d'exiger des garanties adaptées.


  • ASSURANCE CHEPTEL
Précédemment, seules les piscicultures de salmonidés et, d'une manière générale les installations à terre, étaient garanties. Il y a maintenant 10 ans que certains assureurs nationaux et internationaux se sont intéressés aux élevages de poissons en mer.
La phase expérimentale est révolue pour nombre d'espèces et l'approche des assureurs s'en ressent favorablement. La conchyliculture reste pratiquement inassurée, compte tenu des problèmes liés à la comptabilisation, à la connaissance précise des stocks. De plus, la plupart des compagnies d'assurance ont encore bien en mémoire les forts mauvais résultats des années passées.


  • LES GARANTIES GÉNÉRALEMENT OCTROYÉES
Évènements météorologiques ou géologiques
a - Tempête - Raz de marée
b - Foudre - Electrocution
c - Grêle, gel
d - Excès/Chute température, Excès/Chute salinité
e - Orage, inondation, crue, précipitations extrêmes
f - Affaissement, glissement de terrain.


INCENDIE ET RISQUES ASSIMILES
Explosion, fumées, élévation de température.


ÉVÈNEMENTS PATHOLOGIQUES
a - Maladies bactériennes, virales et parasitaires
b - Intoxication par nourriture.
Pollution
Chimique ou biologique.
Bris ou pannes
a - Sur installation mécanique, électrique, électronique des circuits d'alimentation d'eau, d'air ou d'oxygène.
b - Rupture des enceintes d'élevage.
Événements humains et divers
a - Vol, vandalisme, malveillance.
b - Émeutes, mouvements populaires, actes de terrorisme ou sabotage.
c - Prédateurs (animaux).
Les mesures conservatoires
- Frais engagés pour limiter un sinistre.


  • LES FRANCHISES ET LE TAUX DES PRIMES
Une bonne appréhension et connaissance des risques par l'assureur permettra une pérennité des garanties souhaitées par l'assuré tout en adaptant au mieux, les primes afférentes. C'est ainsi que les franchises pourront varier de 10% à 30 % suivant les souhaits de l'assuré et les exigences des assureurs.
Celles-ci ne seront pas forcément uniformes pour tous les périls couverts (ex : au sein d'un même contrat, 10% en bris de machine et 20% en maladie).
Le taux des primes sera donc fonction des garanties et des franchises retenues, pour varier dans une fourchette de 2 à 4% des capitaux assurés.


  • L'ÉVOLUTION DU MARCHE
Si les coûts d'assurance sont encore élevés, notons qu'ils évoluent favorablement en tenant compte des spécificités de chacun. Une situation qui s'explique par :
- un renforcement des EXPERTISES PREALABLES 
- un nombre grandissant d'intervenants : Assureurs, réassureurs et intermédiaires.
Ce nouveau paysage, plus concurrentiel devrait faire évoluer garanties et conditions tarifaires dans l'intérêt des assurés, à condition que ce ne soit pas au détriment du professionalisme.


 


To contact AQUALOG


aqualog@aqualog.fr                Tél. : 0033 (0)4 94 10 26 26




 


 





RETOUR


© 2008 - 2017 www.aquaculture-engineering.com
Aqualog
Bouée Borha
Corniche du Bois Sacré
Marépolis Est
83500 La Seyne sur Mer
Tél. : 04 94 10 26 26
Fax : 04 94 10 26 30

Haut