inra,  - hatchery intensive development, hatchery and fish farming development, the new hatchery technologies, the recent fish farming studies, hatcheries material and technologies, intensive fish farming development, fish farming  studies technologies and  material, fish farming feasibility, fish farm conception technologies material, shell farminginra,  - hatchery intensive development, hatchery and fish farming development, the new hatchery technologies, the recent fish farming studies, hatcheries material and technologies, intensive fish farming development, fish farming  studies technologies and  material, fish farming feasibility, fish farm conception technologies material, shell farminginra,  - hatchery intensive development, hatchery and fish farming development, the new hatchery technologies, the recent fish farming studies, hatcheries material and technologies, intensive fish farming development, fish farming  studies technologies and  material, fish farming feasibility, fish farm conception technologies material, shell farming
Aquaculture
° Home
° News
° Aquaculture Engineering
° References
° Where to find us ?
° Contact
° Jobs, placements

Marine farms, hatcheries
° Marine farms
° Marine hatcheries

Shellfish purification
° Shellfish purification units
° Stations capacities

Packaging
° Packaging units

Public aquariums
° Public and private aquarium
° Museography

Quality and Agreement Approach
° Sanitary accreditation
° Control and certification

Environmental Impact study
° Reglementation and Environmental Impact Studies
° Environmental Impact Study

Technical guidance
° Aeration
° Feeding
° Packaging
° Electricity and energy
° Rearing Enclosures Tanks and cages
° Filtration
° Measures and analysis
° Navigation
° Pumping
° Products and Treatments
° Sterilization/Sterilisation
° Heating and Cooling
° Transformation
° Sorting and counting
° Farming Technologies
° Services
° Training
° French Aquaculture Institute
° Directory

INRA

Les recherches menées à l'INRA ont pour objectifs :
 


  • - le développement durable de l'aquaculture en France et en Europe ce qui implique de renforcer la compétitivité mais aussi la diversification des productions aquacoles et leur intégration dans l'environnement physique, économique et social.
  • - la fourniture de produits de qualité de mieux en mieux adaptés aux marchés de consommation et aux industries de transformation.
  • - le soutien, en liaison avec d'autres organismes de recherches, au développement de l'aquaculture dans les pays en voie de développement.

Les recherches sont menées essentiellement sur les salmonidés et en particulier sur la truite, mais aussi sur les principales espèces d'intérêt aquacole (bar, turbot, tilapia).
Des recherches de base sont aussi réalisées sur des espèces modèles comme le medaka. Des programmes liés à la diversification concernent des poissons élevés en milieu lacustre (omble chevalier), en étang (cyprinidés, silures), en milieu marin (pagre, dentex).

    * DOMAINES DE RECHERCHES

Le dispositif de recherche de l'INRA associe l'acquisition de connaissances de base dans les grandes disciplines de la biologie des organismes et de la physico-chimie des composants, à des programmes plus finalisés.

- Biologie du développement précoce chez les poissons
L'identification des processus de développement embryonnaire et larvaire qui conditionnent les caractéristiques (sexe, qualité finale des produits ) et les performances de croissance et de reproduction des poissons est un enjeu nouveau et important. Les programmes portent actuellement sur le développement du système nerveux et du tissu musculaire et la différenciation sexuelle de la gonade.

- Connaissance et maîtrise des fonctions chez les poissons d'intérêt aquacole
L'objectif de ces recherches est de développer des méthodes, des techniques et une capacité d'expertise sur les grandes fonctions physiologiques pour accompagner l'adaptabilité de la production de poissons que ce soit en termes d'espèces, de système de production acceptable pour le citoyen, de qualité des produits ou de protection des milieux Les programmes portent actuellement sur l'étude de la reproduction, de l'adaptation, de la nutrition et leurs interactions. Un effort particulier vise à mieux connaître les relations entre expression des gènes et fonctions.

- Analyse du génome et amélioration génétique
Il s'agit de connaître, utiliser et préserver la diversité génétique des populations de poissons d'élevage dans un objectif de sélection.
Les programmes portent actuellement sur la génétique des populations, la structure et la fonction du génome et les méthodologies d'amélioration génétique de la croissance, de la qualité des produits et de la résistance aux pathologies.

- Connaissance et maîtrise de la santé des poissons
Les recherches ont pour objectif d'acquérir les connaissances sur les principaux agents pathogènes des poissons d'élevage et sur les modalités de résistances des poissons à ces agents infectieux afin de développer des méthodes de contrôle ou de prévention en particulier vaccinales. Les programmes concernent actuellement les pathologies virales (SHV, NPI) et bactériennes (furonculose).

- Qualité des Produits
Ces recherches relativement nouvelles pour l'INRA visent à développer des méthodes techniques et capacités d'expertise sur la caractérisation et l'amélioration du produit " poisson ".
Les programmes portent sur l'analyse des mécanismes de dégradation post-mortem de la chair, l'identification des composants qui déterminent la texture et les arômes spécifiques des poissons, le contrôle par les facteurs d'élevage des caractéristiques organoleptiques.

- Amélioration de la production piscicole
Les recherches cognitives sont intégrées dans des projets pluridisciplinaires visant l'amélioration quantitative et qualitative d'une filière en collaboration avec d'autres partenaires (IFREMER, CEMAGREF, CIRAD, IRD, SYSAAF, ITAVI...). Les programmes actuels portent sur la maîtrise de la qualité du milieu aquatique, l'amélioration de la qualité des produits, la maîtrise du bien-être, le développement d'aliments et de formules alimentaires adaptées au marché, la sélection génétique de nouvelles espèces et la diversification de la production piscicole.


 


To contact AQUALOG


aqualog@aqualog.fr                Tél. : 0033 (0)4 94 10 26 26




 
    * LES ÉQUIPES DE RECHERCHES ET LES SITES EXPÉRIMENTAUX

Le dispositif de recherche de l'INRA consacré à l'aquaculture concerne 40 chercheurs et 60 personnels techniques répartis dans 7 équipes de recherches. Ces équipes sont rattachées à 3 Départements disciplinaires : Hydrobiologie/Faune Sauvage, Santé Animale et Technologie Produits Animaux et sont localisées dans 5 Centres de Recherches.

   1. Génétique des Poissons
      Région Ile de France - Contact M. Van de Putte
   2. Physiologie des Poissons Région Bretagne - Contact : P.Y. Le Bail
   3. Nutrition des Poissons Région Aquitaine - Contact : G. Choubert
   4. Salmoniculture expérimentale Mixte INRA-IFREMER
      Région Bretagne - Contact : J. Aubin
   5. Pathologie des Poissons Région Ile de France - Contact M. Dorson
   6. Interactions entre molécules alimentaires (LEIMA)
      Région Pays de Loire; Contact : J.P. Dumont
   7. Recherche sur la viande (SRV)
      Région Auvergne - Contact : J. Culioli
   8. Chimiothérapie aquacole et environnement - Région Pays de Loire - Contact : H. Le Bris
   9. Biologie de la reproduction
      Région Aquitaine - Contact F. Le Menn

CONTACTS UTILES
B. Fauconneau
Département Hydrobiologie/Faune Sauvage - INRA
Campus de Beaulieu - 35042 RENNES CEDEX
Fax. : 02.23.48.50.34
e-mail : hyfs@beaulieu.rennes.inra.fr
J.P. Lafont - INRA Tours
Département Santé Animale
M. Lalande - INRA Theix
Département Transformation des Produits Animaux


Le Laboratoire de Génétique des Poissons INRA à Jouy en Josas


Le Laboratoire de Génétique des Poissons (11 chercheurs et ingénieurs, 7 techniciens) a en charge l'étude génétique des poissons d'intérêt commercial, en vue de l'amélioration de leurs performances en élevage et/ou d'une meilleure gestion de leurs populations naturelles. L'accent est naturellement mis sur les salmonidés mais l'unité engage aussi des études sur un poisson modèle (médaka) et sur d'autres espèces aquacoles (turbot, carpe, silure, tilapia).

Pour réaliser ces travaux, le Laboratoire dispose de deux installations expérimentales propres :
-une salmoniculture à Gournay sur Aronde (Oise).
-une salle d'aquariums à Jouy en Josas pour le medaka
Par ailleurs, le Laboratoire a aussi accès à l'Unité Experimentale Piscicole du Laboratoire de Virologie et Immunologie Moléculaire à Jouy en Josas.

Parmi les recherches du Laboratoire ayant débouché sur des applications pratiques ou susceptibles de le faire, on peut noter :
-la mise au point de techniques de triploïdisation et de contrôle du sexe largement utilisées en salmoniculture ;
-l'amélioration génétique de la vitesse de croissance chez la truite fario par une sélection massale optimisée relativement simple à mettre en œuvre et qui a permis d'obtenir en trois générations, des croissances supérieures de 40 % par rapport au témoin ;
-la mise au point et l'utilisation de nouveaux marqueurs génétiques (microsatellites) permettant d'améliorer la gestion de la variabilité génétique et d'apporter des outils d'aide à la sélection ;
-le développement à moyen terme avec l'équipe de Pathologie des Poissons de souches de truites résistantes à la SHV.
Le Laboratoire de Génétique des Poissons, à la pointe de la recherche mais soucieux de son application, est donc un partenaire clef de l'amélioration des populations piscicoles.



Les Equipes de Physiologie des Poissons
Station SCRIBE
INRA Rennes



Ces équipes comprennent 20 chercheurs et ingénieurs. Dans le domaine de l'aquaculture continentale ou marine, leur mission est de mener des travaux cognitifs et finalisés permettant aux professionnels de disposer des bases biologiques sur la Reproduction, la Croissance et l'Adaptation des poissons nécessaires au développement de la filière piscicole.

Les travaux réalisés ont permis, par exemple, la maîtrise de la reproduction de nouvelles espèces aquacoles, la mise au point de nouvelles techniques d'induction de ponte, la cryoconservation du sperme de plusieurs espèces en vue de la constitution de banques génétiques, la définition de critères de qualité de la chair en relation avec les conditions d'élevage, une technique de préparation physiologique des jeunes saumons avant leur transfert en mer.

Les travaux en cours cherchent à identifier les facteurs qui déterminent le sexe, l'entrée en maturation sexuelle, la qualité des gamètes (maîtrise de la reproduction), les mécanismes de développement quantitatif et qualitatif du muscle (maîtrise de la qualité) et les mécanismes adaptatifs de réponse du poisson à l'environnement d'élevage (connaissance du bien-être). L'accent est mis sur le rôle des facteurs externes.

La station SCRIBE dispose d'installations expérimentales spécifiques : circuits fermés en eau froide (salmonidés, poissons d'étang) et eau chaude (tilapia) sur site.



L'Unité Mixte INRA-IFREMER de Nutrition des Poissons
INRA Saint Pee sur Nivelle



Les travaux de recherche s'orientent dans plusieurs directions :

    * Diminution du coût lié à l'alimentation

Le poste " aliments " constitue à lui seul près de 50 % du coût de production. Les études portent sur la diminution de l'apport protéique soit par apport supplémentaire en énergie digestible, soit par substitution de la farine de poisson, matière première majeure dans la formulation des aliments pour poissons mais onéreuse.

    * Nutrition et qualité de l'environnement aquatique

L'interaction Nutrition/Environnement passe par une gestion plus rationnelle de l'alimentation des poissons et par la réduction des rejets piscicoles : aliment non ingéré, déjections, particules en suspension et produits d'excrétion du poisson (ammoniac et phosphore), nuisibles au milieu d'élevage et préjudiciables à la qualité du milieu. L'objectif majeur, ici, est la réduction à la source.

    * Nutrition et qualité des produits

La maîtrise de la qualité de la production piscicole est un enjeu fondamental. Il est possible de modifier la valeur diététique du poisson en modulant son alimentation. Ces travaux sur la qualité de la chair visent à en définir des critères objectifs : biochimiques, physiques et sensoriels.

    * Alimentation et élevage des larves

Pour de nombreuses espèces de poissons d'eau douce et d'eau de mer, le facteur qui limite la production de juvéniles n'est plus l'obtention d'úufs embryonnés mais la possibilité d'élever économiquement les plus jeunes stades. La maîtrise de l'élevage larvaire devrait permettre de diversifier les productions aquacoles et de mieux valoriser tous les milieux aquatiques à travers le choix d'espèces adaptées à ces milieux.


LA SEMII
Salmoniculture Expérimentale Marine INRA-IFREMER
A Sizun et Camaret


La SEMII est une structure expérimentale commune de l'IFREMER et de l'INRA qui se sont associés en 1984 pour développer l'élevage des salmonidés en mer.

La SEMII est d'abord un lieu d'expérimentation où se déroulent les expériences à vocation finalisée des équipes scientifiques spécialisées en physiologie, nutrition et génétique des deux organismes. Les recherches menées s'articulent autour de trois pôles :

- la maîtrise de la reproduction et le contrôle du sexe
- l'environnement et la maîtrise d'élevage
- la maîtrise de la qualité de la chair

Ces recherches sont rendues possibles par une structure répartie sur deux sites :
O une pisciculture d'eau douce permettant de travailler avec de nombreux réplicats, de l'écloserie jusqu'aux géniteurs, située à Sizun dans le Finistère
O une plate-forme en mer de 16 cages, complétée par un atelier de transformation et fumage, permettant l'étude depuis la turritelle après transfert jusqu'au filet de truite fumé. Cette installation est située à Camaret/mer (Finistère).
La SEMII, c'est aussi :
- un lieu de réflexion scientifique multidisciplinaire entre l'INRA et l'IFREMER
- une structure de transfert et d'information pour les professionnels

Ses objectifs, son fonctionnement et sa taille font de la SEMII une structure unique dans la Communauté Européenne.


 


To contact AQUALOG


aqualog@aqualog.fr                Tél. : 0033 (0)4 94 10 26 26




 





RETOUR


© 2008 - 2017 www.aquaculture-engineering.com
Aqualog
Bouée Borha
Corniche du Bois Sacré
Marépolis Est
83500 La Seyne sur Mer
Tél. : 04 94 10 26 26
Fax : 04 94 10 26 30

Haut