le role des vitamines,  - hatchery intensive development, hatchery and fish farming development, the new hatchery technologies, the recent fish farming studies, hatcheries material and technologies, intensive fish farming development, fish farming  studies technologies and  material, fish farming feasibility, fish farm conception technologies material, shell farmingle role des vitamines,  - hatchery intensive development, hatchery and fish farming development, the new hatchery technologies, the recent fish farming studies, hatcheries material and technologies, intensive fish farming development, fish farming  studies technologies and  material, fish farming feasibility, fish farm conception technologies material, shell farmingle role des vitamines,  - hatchery intensive development, hatchery and fish farming development, the new hatchery technologies, the recent fish farming studies, hatcheries material and technologies, intensive fish farming development, fish farming  studies technologies and  material, fish farming feasibility, fish farm conception technologies material, shell farming
Aquaculture
° Home
° News
° Aquaculture Engineering
° References
° Where to find us ?
° Contact
° Jobs, placements

Marine farms, hatcheries
° Marine farms
° Marine hatcheries

Shellfish purification
° Shellfish purification units
° Stations capacities

Packaging
° Packaging units

Public aquariums
° Public and private aquarium
° Museography

Quality and Agreement Approach
° Sanitary accreditation
° Control and certification

Environmental Impact study
° Reglementation and Environmental Impact Studies
° Environmental Impact Study

Technical guidance
° Aeration
° Feeding
° Packaging
° Electricity and energy
° Rearing Enclosures Tanks and cages
° Filtration
° Measures and analysis
° Navigation
° Pumping
° Products and Treatments
° Sterilization/Sterilisation
° Heating and Cooling
° Transformation
° Sorting and counting
° Farming Technologies
° Services
° Training
° French Aquaculture Institute
° Directory

Le rôle des vitamines

Il existe deux catégories de vitamines : hydrosolubles et liposolubles, respectivement solubles dans l'eau et dans l'huile. elles ont toutes des fonctions spécifiques. Leur incorporation dans les aliments aquacoles vise à prévenir toute carence qui pourrait survenir de teneurs trop pauvres dans les matières premières. Dans quelques cas, il s'agit d'apporter aux poissons des bénéfices supplémentaires (C et E).
Les besoins en vitamines sont variables en fonction des espèces et des phases de l'élevage (voir ci-dessous le Guide de supplémentation de Roche). 


Vitamines liposolubles


ROLE


  • A participe au mécanisme de la vision
    Action sur la croissance
    Nécessaire au bon état de la peau et des muqueuses
     
  • D régularisation du métabolisme du calcium et du phosphore
    Indispensable au développement normal du squelette
     
  • E antioxydant biologique
    Contribue au bon état des tissus
    Agent de désintoxication
     
  • K Antihémorragique
Vitamines Hydrosolubles


  • C Rôles multiples au niveau tissulaire ou cellulaire (métabolisme du collagène et du fer) stimule les défenses immunitaires antioxydant biologique
     
  • B1 (Thiamine) essentielle au métabolisme des glucides nécessaire au bon fonctionnement du système nerveux et du système musculaire
     
  • B2 (riboflavine) essentielle au métabolisme des glucides, lipides, protides, favorise la croissance
     
  • B6 (Pyridoxine) essentielle au métabolisme des protéines et des acides aminés, participe à la plupart des réactions biologiques
     
  • B12 (cyanocobalamine) nécessaire à la formation des globules rouges, participe à de nombreuses réactions enzymatiques, indispensable à la synthèse des acides nucléiques et des protéines
     
  • PP (acide nicotinique) participe à la fourniture d'énergie dans toutes les réactions métaboliques de l'organisme, nécessaire à la croissance
     
  • Acide Panthothénique aide à la cicatrisation des plaies
    Nécessaire au maintien en bon état de la peau
     
  • Acide Folique nécessaire à la formation des acides nucléiques et à la reproduction cellulaire
     
  • H (biotine) métabolisme intermédiaire des glucides, lipides et protides, participe au niveau cellulaire à de multiples réactions
CONSEQUENCES D'UNE CARENCE
(Signes cliniques ou sub-cliniques)


  • A Faible croissance
    Pathologies de la cornée et de la rétine
    Exophtalmie
     
  • D Anorexie, faible croissance
    Tétanie des muscles
     
  • E Dystrophies musculaires
    Lipides peroxydés
    Problèmes sanguins
    Baisse du taux de survie des alevins
     
  • K Augmentation du temps de coagulation.
     
  • C Baisse des réserves hépatiques
    Anomalies du cartilage des nageoires et des branchies
    Lordoses, scolioses
    Léthargie, anémie
     
  • B1 (Thiamine) anorexie, retard de croissance
    instabilité et perte d'équilibre
    troubles nerveux
     
  • B2 (riboflavine) arrêt de la croissance, anorexie
    vision affaiblie, cécité
    pathologies du cristallin et de la cornée
     
  • B6 (Pyridoxine) convulsions
    retard de croissance
    respiration rapide et haletante
    fléchissement des enveloppes branchiales
     
  • B12 (cyanocobalamine) peu d'hémoglobine
    globules rouges fragmentés
    anémie
     
  • PP (acide nicotinique) œdème de l'estomac et du colon
    retard de croissance, anémie, anorexie
    déplacements saccadés ou difficiles
    spasmes musculaires au repos
     
  • Acide Panthothénique Taux de mortalité élevé
    Gonflement des branchies
    Pathologies des tubes urinaires et du pancréas
     
  • Acide Folique Anomalies sanguines
    Détérioration de l'efficacité alimentaire
     
  • H (biotine) infiltration graisseuse du foie
    détérioration de l'efficacité alimentaire
    lésions de la peau et des lamelles branchiales
Les pigments
La coloration rose-rouge de la chair des Salmonidés est due à des pigments caroténoïdes qu'ils ont trouvé dans leur alimentation et qu'ils ont stocké. Le principal d'entre-eux est l'astaxanthine, naturellement présente dans de très nombreux crustacés. Son nom vient, d'ailleurs, d'une espèce de homard chez qui elle a été identifiée la première fois (Astacus gammarus). Elle peut représenter plus de 90% des pigments présents dans la chair des saumons sauvages qui se nourrissent de proies vivantes. On peut aussi trouver de la canthaxanthine. 


En élevage, les pigments sont rajoutés à la ration.
Les caroténoïdes sont absorbés dans l'intestin et sont ensuite soit métabolisés (on a pu monter l'intervention de l'astaxanthine dans de nombreux processus, comme des fonctions antioxydantes ou provitamine A), soit déposés dans les muscles. Cette dernière fonction sert de réserve en vue de la maturité sexuelle, période à laquelle les pigments sont mobilisés vers les œufs, où ils jouent un rôle protecteur contre la lumière et dans les mécanismes respiratoires.
L'emploi de caroténoîdes en élevage correspond au besoin d'obtenir des performances uniformes en matière de couleur dans les filets. Les pigmentations obtenues sont plus ou moins intenses en fonction de nombreux paramètres, parmi lesquels la quantité de pigments ingérés, la durée d'élevage, l'état sanitaire des animaux ou la teneur en matière grasse des aliments. L'inclusion de pigments dans l'aliment aquacole est autorisée jusqu'à un taux maximal de 100 ppm dans le cas de l'astaxanthine (80 ppm dans celui de la canthaxanthine).


L'utilisation des vitamines et des pigments dans les aliments aquacoles
Leur incorporation dans les aliments se fait la plupart du temps au stade de la fabrication. Pour faciliter cette opération qui expose les vitamines et les pigments à de nombreux facteurs destructeurs (comme la chaleur, la pression, l'humidité), des présentations spécifiques ont été élaborées. Il s'agit de poudres dans lesquelles les micro nutriments sont à la fois protégés et rendus faciles d'emploi. Leur concentration en matière active et leurs caractéristiques physiques sont conçues de façon à garantir une stabilité et une répartition optimales dans l'aliment fini, tout en conservant une bio-disponibilité maximale.





RETOUR


© 2008 - 2017 www.aquaculture-engineering.com
Aqualog
Bouée Borha
Corniche du Bois Sacré
Marépolis Est
83500 La Seyne sur Mer
Tél. : 04 94 10 26 26
Fax : 04 94 10 26 30

Haut