recoltes des cystes,  - hatchery intensive development, hatchery and fish farming development, the new hatchery technologies, the recent fish farming studies, hatcheries material and technologies, intensive fish farming development, fish farming  studies technologies and  material, fish farming feasibility, fish farm conception technologies material, shell farmingrecoltes des cystes,  - hatchery intensive development, hatchery and fish farming development, the new hatchery technologies, the recent fish farming studies, hatcheries material and technologies, intensive fish farming development, fish farming  studies technologies and  material, fish farming feasibility, fish farm conception technologies material, shell farmingrecoltes des cystes,  - hatchery intensive development, hatchery and fish farming development, the new hatchery technologies, the recent fish farming studies, hatcheries material and technologies, intensive fish farming development, fish farming  studies technologies and  material, fish farming feasibility, fish farm conception technologies material, shell farming
Aquaculture
° Home
° News
° Aquaculture Engineering
° References
° Where to find us ?
° Contact
° Jobs, placements

Marine farms, hatcheries
° Marine farms
° Marine hatcheries

Shellfish purification
° Shellfish purification units
° Stations capacities

Packaging
° Packaging units

Public aquariums
° Public and private aquarium
° Museography

Quality and Agreement Approach
° Sanitary accreditation
° Control and certification

Environmental Impact study
° Reglementation and Environmental Impact Studies
° Environmental Impact Study

Technical guidance
° Aeration
° Feeding
° Packaging
° Electricity and energy
° Rearing Enclosures Tanks and cages
° Filtration
° Measures and analysis
° Navigation
° Pumping
° Products and Treatments
° Sterilization/Sterilisation
° Heating and Cooling
° Transformation
° Sorting and counting
° Farming Technologies
° Services
° Training
° French Aquaculture Institute
° Directory

Récoltes des cystes

Les cystes d'Artemia sont récoltés dans différentes parties du monde, aux Etats Unis et en Asie par exemple. On récupère les cystes flottant à la surface quand la salinité est assez importante comme dans le Great Salt Lake ou sur les plages quand ils sont apportés par le vent comme en Asie.


Les Artemias récoltés sur les différents sites de production sont sélectionnés en fonction de leur valeur nutritive et leur taux d'éclosion.
La qualité des cystes sélectionnés est plus importante que leur origine.


Après la récolte les cystes sont nettoyés. Cette opération est effectuée en utilisant la densité des cystes. En effet, ils coulent dans l'eau douce et les fines particules flottantes sont ainsi éliminées. Au contraire, dans la saumure (eau salée) les cystes flottent et les impuretés comme le sable coulent.


Les cystes sont ensuite déshydratés, il entrent alors en dormance et c'est sous cette forme qu'ils sont commercialisés et conditionnés. 


Production des Nauplii
Pour obtenir des nauplii à partir des cystes , la technique est la suivante :
Les cystes (50 à 100 g/litre) sont hydratés à l'eau douce pendant une heure avec un bullage, puis mis en incubation selon les caractéristiques suivantes :
Incubateurs cylindroconiques (2 à 3 kg/m3), salinité de 30 à 35%0, température constante à 28°C, pH 8, O2 à 4 ppm avec un fort bullage et sous une lumière de 2 000 lux.


L'éclosion survient après 24h, les nauplii obtenues sont des "Instar 1 ". Elles doivent être séparées (cystes vides et non-éclos). Pour cela le bullage est coupé après avoir atteint un niveau d'O2 de 10 à 15 ppm. Les cystes non-éclos sédimentent et les cystes vides flottent. Les cystes non-éclos sont évacués après 5 minutes et après 15 minutes les nauplii sont récoltées en collectant d'abord 25% de l'incubateur puis le reste des nauplii après 10 à 15 minutes supplémentaires. Les nauplii récoltées sont rincées et concentrées avant d'être mises dans la cuve d'enrichissement.


Enrichissement
L'enrichissement des nauplii est un passage obligatoire avant d'être distribuées aux larves. Cette phase permet d'enrichir les nauplii en nutriments essentiels comme les acides gras insaturés, les pigments et les vitamines.
Le plus important est de fournir les bons acides gras (n3-HUFA's, EPA 20 :5n-3 et DHA 22 :6n-3). Les cuves pour l'enrichissement doivent avoir des caractéristiques suivantes :
Cuves cylindroconiques, Température : 28-30°C, salinité 30-40%0, O2 4ppm, pH 8, Eclairage 2000 Lux, densité d'Artémias 250 à 500 millions/m3 et avec un fort bullage.


INVE a été le pionnier de la méthode de biocapsulation pour enrichir l'Artemia de manière à augmenter sa valeur nutritive et augmenter le taux de survie et la croissance des larves alimentées.
INVE propose différents produits allant des plus simples qui sont les antibactériens, aux plus compliqués qui enrichissent les nauplii en acides gras insaturés.


Produit d'amélioration de l'hygiène
Le problème majeur des proies vivantes est qu'elles contribuent à augmenter la charge bactérienne dans les bassins d'élevage et dans certains cas à provoquer des pathologies si les larves sont stressées.
Avec l'utilisation des produits d'amélioration de l'hygiène, la charge bactérienne diminue de façon significative. Le produit fonctionne par Désinfection Continue qui limite le Bloom bactérien.


Produits haute densité
Ces produits ont été développés avec le souci d'augmenter la valeur nutritive des artemias et de lutter contre la flore bactérienne. L'autre particularité de ce produit est de permettre à l'aquaculteur d'utiliser un seul et même incubateur pour l'éclosion et l'enrichissement.
Les produits " High Density " permettent d'augmenter la production d'Artemias par unité de volume, de réduire la flore bactérienne et diminuer la charge de travail du producteur.


Séquence Alimentaire
Dans les premiers jours de leur vie, les larves s'alimentent de proies vivantes.
Exemple de l'élevage de la Dorade :
Les oeufs sont récoltés et placés dans un incubateur : l'éclosion survient après 28 heures. Les premiers jours, les larves puisent dans leurs réserves vitélines, les yeux et leur bouche s'ouvrent. A trois jours les larves sont prêtes à s'alimenter.


Pendant 13 à 14 jours on les nourrit avec des rotifères (B. plicatilis) dont la petite taille correspond à celle de la bouche des larves.
Suite à cette période, l'alimentation à base d'Artemias commence avec des nauplii de petite taille (Type AF) données en même temps que les rotifères pendant 3-4 jours. Progressivement, on donne de plus en plus d'Artemias (de plus en plus gros) et de moins en moins de rotifères.
A 23 jours on ne donne plus de rotifères et à 25 jours les larves qui se nourrissent d'artemias enrichis peuvent recevoir peu à peu de l'aliment inerte.
Les quantités d'aliment augmentent avec la croissance des larves puis de 35 à 50-60 jours, on effectue la transition vers une alimentation uniquement artificielle : c'est le sevrage. 


Cette phase d'alimentation avec des proies vivantes est très onéreuse et les producteurs cherchent à la réduire au maximum.
Dans ce but, INVE a développé un très bon produit pour obtenir un sevrage plus rapide (25 à 30 jours de moins), augmenter la croissance et la survie des larves et avec une meilleure digestibilité. Les particularités de ce produit sont :


  • D'excellentes performances avant et après le sevrage,
  • Accélération de la formation des tissus,
  • Une énergie métabolisable importante,
  • Une forte attractabilité,
  • Bonne adaptabilité aux distributeurs automatiques d'aliment.
  • Ce produit est disponible dans une grande variété de taille (<200 jusqu'à 500-800µm) et diminue ainsi l'hétérogénéité de la population de poisson, le cannibalisme et les opérations de tri.



RETOUR


© 2008 - 2017 www.aquaculture-engineering.com
Aqualog
Bouée Borha
Corniche du Bois Sacré
Marépolis Est
83500 La Seyne sur Mer
Tél. : 04 94 10 26 26
Fax : 04 94 10 26 30

Haut